Investir dans le non coté : Les 4 points fondamentaux by WIDOOWIN

Le private equity :  Les 4 points essentiels

 

Investissement private equityDans l’univers du non-coté, il est bien souvent difficile de ne pas tomber dans le « tout ou rien », c’est-à-dire obtenir une performance extraordinaire, générée par des champions de la nouvelle technologie ou une performante extrêmement décevante dû à l’échec total d’une seule société. De ce fait, de nouvelles solutions d’investissement en private equity avec une réelle politique de gestion du risque permettant à l’investisseur, sous plusieurs aspects, de limiter son risque, sont en train d’apparaitre.

 

 

La politique de gestion du risque mise en place par WIDOOWIN passe par la recherche permanente de marges de sécurité et la mise en place d’une liquidité organisée afin que l’horizon de placement soit adapté au profil de clients particuliers ou institutionnels.

 

Cette stratégie de gestion du risque fait appelle à 4 éléments incontournables pour réaliser un bon investissement :

 

               Toujours prévoir les solutions de sortie du capital : Si la stratégie d’investissement est importante, la sortie l’est au moins autant. Il est très dangereux de s’aventurer dans le financement d’une société non cotée, si les objectifs de chacun ne sont pas connus et définis. Prévoir une sortie progressive grâce aux marges générées par l’exploitation, nous semble être la méthode la plus prudente pour anticiper une sortie.

 

                Ne pas être trop gourmand en cherchant la prochaine licorne : Préférer investir au sein de TPE ou PME avec un historique, une croissance avérée et un business model simple présente plus de marges de sécurité qu’un projet en phase d’amorçage dans le secteur digital ou la santé par exemple. La méthode d’investissement de WIDOOWIN comporte une grande part de bon sens.  Pour nous, le rendement risque est plus intéressant sur des sociétés ayant déjà validé leur phase de commercialisation et dépassé 3 ans d’exploitation compte-tenu du taux de défaillance des jeunes sociétés.

               

                 Avoir une diversification suffisante pour éviter le « tout ou rien » : Le risque d’exploitation sur les petites structures est plus élevé, il est donc primordial pour l’investisseur d’avoir une exposition diversifiée sur plusieurs entreprises, plusieurs marchés et plusieurs secteurs. Il est possible d’investir quel que soit le montant tout en bénéficiant d’une diversification grâce au FCPR WPME VALORISATION par exemple accessible à 1 000€.

 

                 Être accompagné par des experts : les sociétés spécialisées en private equity mettent à disposition leur équipe d’analyse financière afin de trouver les sociétés en forte croissance et en besoin de fonds propres. Elles analysent ensuite leurs projets de développement afin de les conseiller dans leur financement puis de négocier avec les dirigeants un accord intéressant.

 

Enfin les processus administratifs de souscription doivent être suivis par des services spécialisés en non coté.

Ces 4 axes pour investir en non coté vous permettrons de générer de la performance en private equity, en choisissant de limiter votre risque contre une rémunération plus raisonnable. Le private equity est aujourd’hui accessible à tous, tant en termes de risque que de minimum d’investissement et cela permet à tout le monde de bénéficier de la classe d’actifs la plus performante au sein de son PEA, son PEA PME, son Compte titres ou de sa société.

 

Mario Dasilva et Jean Baptiste David, dirigeants de WIDOOWIN.

Commentaires

Aucun commentaire.

Loading Facebook Comments ...