Interview – Profession CGP

Profession CGP – Une approche originale du non coté


Article de « Profession CGP » par Benoît Descamps

Widoowin société bordelaise spécialisée dans le conseil en investissement non coté au travers du PEA, commercialise le FCPR W PME Valorisation au concept original. Entretien avec Jean-Baptiste David, son directeur général.

Profession CGP : Il y a huit mois, vous lanciez W PME Valorisation, un FCPR éligible au PEA-PME, en compagnie de M Capital Partners. Pourquoi ?
Jean-Baptiste David : Depuis près de 10 ans, nous sommes spécialisés sur l’investissement non coté au sein de l’enveloppe PEA. Il s’agit de proposer un véhicule investissant dans des PME en phase de croissance et qui opèrent dans des secteurs économiques « traditionnels » : services aux entreprises, centres de loisirs, restauration… Accessible dès 1 000 euros (part A : FR0013235074), le fonds se veut diversifié avec 10 à 15 participations en portefeuille d’environ 500 000 euros et avec des lignes ne dépassant pas les 10 % fonds.
L’originalité du produit est que le rachat de ses participations est organisé : dès la deuxième année, la société acquiert ses titres ce qui permet de réduire l’horizon de placement de l’investisseur. Le prix de sortie est alors indexé sur la croissance réalisée par l’entreprise : tous les acteurs sont donc gagnants.
L’objectif est de réaliser une performance annualisée de 10 % net pour l’investisseur. Ce dernier affectionne ce type de placement : il correspond au risque entrepreneurial d’une PME et non pas d’un marché boursier. De même, la réussite économique du projet se matérialise via la plus-value.
Comment sont sélectionnés les dossiers ?
J.-B.D : Nous apportons les dossiers au gérant, M Capital Partners, qui les analyse et qui, au travers d’un comité d’investissement, décide ou non de la faisabilité du projet. Il s’agit de sociétés ayant au moins trois années d’ancienneté et qui ont débuté leur activité le plus souvent grâce aux apports personnels des dirigeants et l’emprunt bancaire. Elles arrivent alors à un stade auquel, pour accélérer leur développement, il leur est nécessaire de renforcer leurs fonds propres.
Quels dossiers avez-vous retenus ?
J.-B.D : Nous avons finalisé la première participation : American Way, une chaine de restaurants qui reprend l’ambiance des mythiques restaurants américains des années cinquante. Les résultats d’exploitation des premières enseignes valident le modèle économique et le concept, mais le dirigeant avait besoin de fonds propres pour accroître son développement à travers la France. Quatres autres participations sont en cours de finalisations.
Où en êtes vous de la commercialisation ?
J.-B.D : Elle est totalement assurée par les équipes de Widoowin, nous visons 8 à 10 millions d’euros. Les souscriptions proviennent de nos clients en gestion privée, de nos confrères et des banques privées. Les souscriptions vont de 10 000 à 500 000 euros. Le fonds sera fermé aux nouvelles souscriptions en février 2019.
Les souscriptions se font au travers de PEA, mais également de compte titres et via des holdings à l’IS. Pour nos confrères CGP, le FCPR est disponible chez Nortia, Finaveo & Associés, CD Partenaires et Intencial Patrimoine ; et puisque nous parlons d’un produit bancaire, il est également accessible à tous les PEA, même ceux déposés dans des banques de réseau et des banques en ligne.

Mise à jour le : 24/04/2018

Commentaires

Aucun commentaire.

Loading Facebook Comments ...